(JEAN-LUC MÉLENCHON, YOUNOUS OMARJEE, JACKY HÉNIN ET MARIE-CHRISTINE VERGIAT DÉPUTÉS EUROPÉENS FRONT DE GAUCHE)

Nous condamnons le mauvais compromis sur le projet de budget européen validé par les chefs d’État et de gouvernement vendredi.

Ils ont déjà approuvé les saignées budgétaires nationales et l’instauration de la priorité au remboursement des intérêts de la dette sur toute politique d’intérêt général via le « 6 Pack » et le TSCG. Ils approuvent maintenant l’austérité sur les rares programmes de solidarité existant en Europe.

Les agriculteurs, les pêcheurs, les régions, les chercheurs, les universitaires, les projets écologiques seront les premiers touchés. Les Européens les plus dramatiquement touchés par la crise y perdent aussi : le budget dédié à l’aide alimentaire passe ainsi de 3,5 à 2,1 milliards d’euros ! En revanche les aides aux grands de l’agroalimentaire et les intérêts des banques sont protégés.

Ce compromis austéritaire ne défend l’intérêt d’aucun peuple nationalement. Il détruit le projet européen. Nous appelons l’ensemble des parlementaires européens à le rejeter.

Jean-Luc Mélenchon, Younous Omarjee, Jacky Hénin et Marie-Christine Vergiat Députés européens Front de Gauche


- le 10 Février 2013