Le Mécanisme européen de stabilité (MES) a placé mardi pour 1,927 milliard d'euros de titres de dette à échéance trois mois, à un taux négatif, a annoncé la Banque centrale allemande qui a conduit l'opération.
Le taux d'emprunt est ressorti à -0,0324%.
La Bundesbank a reçu plus de 6,2 milliards d'euros d'offre, soit un ratio de couverture de 3,2.
Il s'agit de la première émission du MES depuis sa création, et les 39,5 milliards levés début décembre pour la recapitalisation des banques espagnoles.
Ce mécanisme permanent doit remplacer à terme le fonds européen de stabilité financière (FESF), qui comme lui prête aux Etats de la zone euro sous programme d'aide.
Les fonds levés servent à la fois à financer les Etats et à rembourser les précédents emprunts.
Le FESF avait annoncé en décembre vouloir lever entre 55 et 60 milliards d'euros d'emprunts de long terme en 2013 et précisé que son programme d'émission de titres à court terme allait être remplacé dès janvier par celui du MES.
Mardi, le ministre japonais des Finances, Taro Aso, a déclaré que son pays allait acheter des obligations du MES en vue d'aider la zone euro, sans donner de montant.

08/01 | 13:12

LESECHOS.fr