Photo archives Renaud Joubert

Les salariés des sites industriels de Saft SAS (Nersac, Poitiers et Bordeaux), à l’appel de l’Intersyndicale DFDT, CFE-CGC, CGT et FO de Saft France, débrayeront ce vendredi, à 9h pour déposer auprès des directions locales, une motion qui reprend leurs revenduications.

Ils exigent l’arrêt immédiat du processus de cession de l’activité SNB, l’activité petites batteries dont le site de Nersac compte abandonner la production pour la confier à un éventuel repreneur.

Les représentants de l’intersyndicale, qui ont demandé une expertise indépendante, se disent  convaincus que «la perte de cette activité serait un échec pour le Groupe, une catastrophe pour les salariés aujourd’hui concernés, et la fin à terme de l’ensemble de Saft SAS.»

Ils estiment aussi que «Saft SAS possède suffisamment de potentiel technologique et de richesses, humaines et financières, pour réindustrialiser et rendre pérenne SNB.»


11 Octobre 2012 | 11h27 - Mis à jour | 11h36

CHARENTELIBRE.fr