L'an dernier, les usagers de la ligne Bordeaux-Angoulême avaient manifesté contre les nouveaux horaires des trains.
Photo Majid Bouzzit

Le 9 décembre prochain, la SNCF va de nouveau changer un gros quart de ses horaires de train. Officiellement, les nouvelles grilles ne seront rendues publiques que ce jeudi, sur le site sncf.com. Mais les fuites sont déjà nombreuses, et les usagers des lignes passant par Angoulême commencent à se manifester.

Ceux qui prennent quotidiennement la ligne de Libourne s’inquiètent: le premier train du matin arrive trop tôt, à 6h30, et le deuxième trop tard, 8h33. Pour ceux du soir, rebelotte: ils quitte Angoulême trop tôt (17h27) ou trop tard (19h24).

Ludovic Filio, en charge de la communication à la SNCF, calme le jeu: «Pour l’instant, tout ce que les usagers ont pu avoir entre les mains, ce sont des projets de grilles. A partir de jeudi, ils peuvent nous faire part de leurs remarques. Les horaires ne sont pas figés, ils peuvent évoluer jusqu’au 9 décembre».

Sauf que, souligne un habitué, «on nous a fait le coup l’an dernier. Il fallait attendre. Quand on a eu connaissance des horaires, on nous a dit que c’était trop tard».

Les usagers bordelais ont, par contre, plutôt le sentiment d’avoir été entendus, avec un train qui arrive à Angoulême à 7h27 le matin.

9 Octobre 2012 | 18h23 - Mis à jour | 18h23

CHARENTELIBRE.fr