Le chantier du pôle culturel et associatif avance. D'une superficie de 2.080 m2, il devrait être opérationnel en septembre 2013.

La construction du pôle culturel et associatif avance à grands pas.Photo CL

Le pôle culturel et associatif Soëlys, dont la construction avance à grands pas sur la place Jean-Jacques-Rousseau, au Champ-de-Manoeuvre à Soyaux, a été présenté mercredi dernier au public, et plus particulièrement aux responsables d'associations qui se retrouveront ensemble dans le lieu.

François Nebout étant empêché, c'est Marie-Noëlle Debily, maire-adjointe chargée de la culture, des sports et de la jeunesse, qui a commenté la présentation de ce pôle imaginé par François Guibert, architecte à Bordeaux. «Dans le cadre de l'ORU, la convention signée avec l'Anru (Agence nationale de renouvellement urbain) prévoyait une intervention sur l'espace public, les logements, le développement économique, les équipements publics, dont la création d'un espace culturel et associatif, a-t-elle rappelé, en préambule. Cet équipement sera le symbole de la nouvelle dynamique de la ville.»

Une projection vidéo, présentée par Xavier Le Goff, chargé de mission culturelle, a permis au public de visionner le projet, dont les enjeux sont incontestables: ancrage physique fort (mixité, lien social, accès à la culture pour tous), vocation sociale affirmée et nouvelle approche culturelle. «Faire reculer les inégalités, favoriser la cohésion et le vivre ensemble, détaille encore Marie-Noëlle Debily. Nous avons une ville riche en projets culturels et associatifs qui devraient favoriser les passerelles entre les partenaires.» Et enfin, une valorisation de la vie associative - être à leur écoute, les aider dans leurs projets et leur donner les moyens.

Trois niveaux

La visite virtuelle du futur pôle, d'un coût de 6,5 millions d'euros (1), a laissé le public bouche bée: sur une surface de 2.080 m2, le bâtiment, doté d'ascenseurs et d'accès pour personnes à mobilité réduite, se déclinera sur trois niveaux.

  • Niveau 1 (rez-de-chaussée bas): Plateforme associative L'Agora, accueil municipal, espaces mutualisés et auditorium de 200 places.
  • Niveau 2 (rez-de-chaussée haut): plateau pour les pratiques artistiques, lieu d'expositions d'arts visuels, espace rencontres, salles d'activités et de réunions.
  • Niveau 3: accès aux connaissances avec la Bibliothèque pour tous, qui occupera 400 m2 (au lieu de 70 m2 aujourd'hui), cyber-base, espace numérique public.

D'ici à décembre, des rencontres seront organisées pour préparer les activités 2013-2014, premiers rendez-vous au calendrier (2) qui mènera à l'ouverture de Soëlys.

Et pourquoi Soëlys? C'est la réécriture de «Solleis», dont la toponymie, l'étude des noms de lieux, a donné Soyaux.

(1) L'ouvrage est financé par l'Anru, GrandAngoulême, le conseil général, la Région, et la Ville à hauteur de 30 %.

(2) Calendrier. A partir de février 2013: rencontres préparatoires à l'ouverture. Avril à juin: livraison du bâtiment par l'architecte, installation et aménagement des espaces. Septembre: inauguration et ouverture de Soëlys.

30 Mai 2012 | 04h00  Mis à jour | 07h43
Maire-Claire NEAUD 

CHARENTELIBRE.fr