La nouvelle organisation de la collecte des ordures ménagères bouscule les habitudes. Et fait râler les habitants des quartiers et des communes de l'agglomération.


Trois cents à quatre cents appels par jour. «Ça n'arrête pas», souffle Jean-Pierre Méric, le directeur du service déchets ménagers à GrandAngoulême. Pris d'assaut, le standard du numéro vert de l'aggloméaration a littéralement explosé depuis la mise en place du nouveau système de collecte, le 3 octobre.

En réduisant le nombre de tournées par semaine et surtout en changeant les jours et heures de passage, GrandAngoulême savait que cette réorganisation allait faire des insatisfaits. Mais pas au point de rencontrer une telle levée de couvercles depuis quinze jours. «Les gens ne font pas attention aux informations que nous leur avons données, plaide Catherine Laroque, la directrice de communication de la ville et de l'agglo. Depuis le printemps, nous avons utilisé tous les vecteurs de communication possibles : plaquettes, affichage, rédactionnels, publicité et même un site internet (1)».

Pétition à L'Isle-d'Espagnac

A L'Isle-d'Espagnac, 120 riverains du boulevard des Ecasseaux sont sur le pied de guerre pour avoir perdu un ramassage par semaine. Ils ont remis une pétition hier après-midi à Jean-Claude Besse, le maire et vice-président de GrandAngoulême. «C'est n'importe quoi ! D'abord ils nous donnent les bacs puis les reprennent le lendemain. Et le 3 octobre, sans un mot, nous avons découvert qu'on revenait à un système de collecte vieux de vingt ans. Nous ne pouvons pas continuer comme ça. Si on ne nous remet pas le service comme avant, nous irons poser nos poubelles en mairie», préviennent les pétitionnaires.

 

(1) Sur le site www.pluspropremaville.fr, il suffit de taper le nom de sa rue pour que s'affichent les jours de ramassage et le jour de collecte du tri sélectif. Pour ceux qui n'ont pas internet, un numéro vert, donc gratuit, est à disposition: 0.800.77.99.20.

Retrouvez cet article en intégralité dans  ou en cliquant ici.

15 octobre 2011 | 04h00 - Mis à jour | 13h17
Alexandre Le Boulc'h

CHARENTELIBRE.fr