14 mai 2011 | Mis à jour | 08h48


Le dernier atelier «Bien vieillir à Soyaux» était animé par le Dr Jean-Marc de Lustrac. Photo CL

Dans le cadre des ateliers «Bien vieillir à Soyaux», l'Aspros (Association sojaldicienne pour la promotion de la santé) a organisé la semaine dernière une animation au Foyer Soleil avec plusieurs associations sportives de la ville, un atelier «forme» animé par Natacha Brandy, un atelier de sophrologie et relaxation dirigé par Mme Grizaud, et l'intervention du Dr Jean-Marc de Lustrac (responsable de l'unité de médecine du sport et urgentiste au centre hospitalier Girac d'Angoulême). Ce dernier a insisté sur la nécessité de «se bouger», d'avoir des activités physiques et sportives: «Avec le temps, les tissus évoluent, l'arthrose, la perte de la masse musculaire (25% à 60 ans, 50% à 80 ans), l'ostéoporose, les tassements vertébraux, etc. peuvent provoquer des chutes -14.000 décès par an, soit trois fois plus que les accidents de voiture-, des problèmes cardiaques...»

Il est donc important de pratiquer une activité en respectant les «3 R»: raisonnée (se faire examiner par un médecin), raisonnable (écouter son corps et ses capacités) et régulière (par petites quantités et augmenter progressivement les activités). Enfin, après une chimio pour un cancer, on a remarqué qu'il y avait 30 à 40% de récidives en moins chez les personnes qui ont une activité physique. Les quatre ateliers de 25 minutes chacun ont ensuite accueilli les personnes volontaires pour tester les différents exercices, relaxation, respiration, gymnastique.